La persistance du canal artériel

Bandeau Languedocia

 

 

La persistance du canal artériel, de quoi s’agit-il ?Languedocia

Le canal artériel est un vaisseau sanguin reliant le tronc pulmonaire à l’aorte. Avant la naissance, le sang passe à travers le canal artériel permettant d’éviter les poumons non fonctionnels. Après la naissance, le canal artériel se ferme au cours des premiers jours de vie. Cependant chez certains animaux le canal artériel ne se ferme pas à la naissance. La persistance du canal artériel est donc d’une anomalie congénitale. Il s’agit de l’anomalie congénitale la plus fréquente chez le chien.

 

Quelles sont les conséquences d’une persistance du canal artériel ?

La persistance du canal artériel impose un travail plus important au cœur. En effet, une partie du flux sanguin aortique (sang oxygéné) est dévié vers le tronc pulmonaire (sang non oxygéné) et la circulation pulmonaire pour se faire à nouveau oxygener, avant de revenir vers le cœur gauche, augmentant ainsi le volume sanguin au sein du cœur gauche. Lorsque la maladie évolue, un remodelage cardiaque peut subvenir, avec le plus fréquemment une dilatation atriale gauche et le risque d’œdème pulmonaire.

Chez certains animaux, la pression dans le tronc pulmonaire peut augmenter (on parle d’hypertension pulmonaire) et le flux sanguin peut s’inverser (syndrome d’Eisenmeger). On parle alors de canal artériel inversé. Chez ces animaux, le sang passe du tronc pulmonaire vers l’aorte caudale. Ainsi du sang non oxygéné se retrouve dans la circulation systémique, à l’origine d’une cyanose localisée (muqueuses génitales).

 

Quels les signes cliniques peuvent être associés à la persistance du canal artériel?

Lors d’anomalie à l’auscultation cardiaque (souffle cardiaque), il est nécessaire d’effectuer une échocardiographie afin de diagnostiquer cette affection cardiaque. En effet, dans un premier temps, il est fréquent que les animaux atteints soient asymptomatiques. Lorsque la maladie évolue le signe clinique le plus fréquent est l’œdème pulmonaire d’origine cardiogénique à l’origine d’une détresse respiratoire.

 

Peut-on traiter cette affection ?

Lorsque le canal artériel n’est pas inversé, une prise en charge chirurgicale permet la correction de cette anomalie congénitale. Selon le poids de votre animal, différentes techniques chirurgicales (thoracotomie ou voie endovasculaire) peuvent vous être proposées.

 

Puis-je mettre à la reproduction mon animal, chez lequel un diagnostic de persistance du canal artériel a été effectuée ?

La persistance du canal artériel est une anomalie congénitale ayant une composante génétique. Par conséquent la mise à la reproduction est fortement déconseillée.

 

Références : Stephen J. Ettinger, Edward C. Feldman. Textbook Of Veterinary Internal Medicine.

 

 

INFO COVID-19

Mesures de précautions du CHV Languedocia à l’attention de nos clients à partir du 11 mai 2020

En raison du contexte sanitaire actuel lié à l’épidémie de coronavirus, et après le déconfinement du 11 mai 2020, certaines mesures et dispositions quant au fonctionnement de notre CHV restent d’actualité. Les mesures barrières sont toujours en vigueur afin de limiter la propagation du virus et de limiter une résurgence épidémique.
Notre CHV reste ouvert 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7. Notre mission en tant que CHV de continuité de soins est inchangée. Toutefois, nous demandons à nos clients de prendre RDV (par téléphone ou par internet sur notre site web www.veterinaire-languedocia.com) ou de prévenir de leur arrivée par téléphone en cas d’urgences.

Merci de consulter les mesures prises par le CHU.