Myocardiopathie restrictive

Bandeau Languedocia

Languedocia

 

La myocardiopathie hypertrophique est la seconde cardiopathie féline la plus fréquente.

 

Qu’est-ce que la myocardiopathie restrictive ?

Il s’agit d’une maladie du muscle cardiaque caractérisée par une rigidité excessive menant à un défaut de remplissage des ventricules (parties musclées du cœur). La contraction du muscle cardiaque et son épaisseur sont normales. La myocardiopathie restrictive peut être primaire (c’est-à-dire génétique) ou secondaire à un processus infiltratif. Ces lésions peuvent mener à un remodelage cardiaque, avec le plus fréquemment une dilatation atriale gauche et/ou droite et le risque d’œdème pulmonaire et/ou d’épanchement pleural et/ou d’ascite et de de thrombo-embolie aortique.

 

Une origine génétique ?

Chez l’homme, une origine génétique a été mise en évidence. Chez le chat, à ce jour, aucune mutation génétique n’a été découverte.

 

Quels sont les signes cliniques ?

Lors d’anomalie à l’auscultation cardiaque il est nécessaire d’effectuer une échocardiographie afin de diagnostiquer une éventuelle cardiopathie. Dans un premier temps, les chats sont le plus souvent asymptomatiques, puis lorsque la maladie évolue, ils peuvent présenter une détresse respiratoire lors d’œdème ou d’épanchement pleural. Dans certains cas, une distension abdominale par de l’ascite peut être un signe d’appel. De plus lors de dilatation atriale, une stase sanguine est fréquemment observée, prédisposant au risque de formation de thrombus et de thrombo-embolie aortique avec paralysie.
Enfin, les arythmies peuvent mener à une mort brutale.

 

Recommandations :

  • Alimentation : privilégier une alimentation pauvre en sel, limiter tout excès pondéral ;
  • Traitements : si un traitement diurétique est prescrit, l’administrer à intervalles réguliers ;
  • Ce qu’il faut surveiller :
    • La fréquence respiratoire : si la fréquence respiratoire excède 40 mouvements/minute au repos, contacter d’urgence un vétérinaire ;
    • Si votre animal se paralyse, contacter d’urgence un vétérinaire.

 

Pronostic :

Le temps de survie varie fortement selon les individus. Ces derniers peuvent rester longtemps asymptomatiques. Cependant, d’après une étude récente incluant plus de 92 chats, lorsque l’animal développe des signes cliniques, le temps de survie médian est de 667 jours (2-3710 jours).

 

Références :

  • Stephen J. Ettinger, Edward C. Feldman. Textbook Of Veterinary Internal Medicine.
  • Chetboul V., et al. Clinical, epidemiological and echocardiographic features and prognostic factors in cats with restrictive cardiomyopathy: A retrospective study of 92 cases (2001-2015). J Vet Intern Med. 2019

 

 

INFO COVID-19

Mesures de précautions du CHV Languedocia à l’attention de nos clients à partir du 11 mai 2020

En raison du contexte sanitaire actuel lié à l’épidémie de coronavirus, et après le déconfinement du 11 mai 2020, certaines mesures et dispositions quant au fonctionnement de notre CHV restent d’actualité. Les mesures barrières sont toujours en vigueur afin de limiter la propagation du virus et de limiter une résurgence épidémique.
Notre CHV reste ouvert 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7. Notre mission en tant que CHV de continuité de soins est inchangée. Toutefois, nous demandons à nos clients de prendre RDV (par téléphone ou par internet sur notre site web www.veterinaire-languedocia.com) ou de prévenir de leur arrivée par téléphone en cas d’urgences.

Merci de consulter les mesures prises par le CHU.