La résection de la tête et du col fémoral ou exérèse-arthroplastie de la hanche (RTCF)

Bandeau Languedocia

QU’EST CE QUE C’EST ?

La résection de la tête et du col fémoral est une intervention chirurgicale qui permet de réduire la douleur de votre animal au niveau de la hanche. La chirurgie est particulièrement adaptée aux chiens de petits et moyens formats et aux chats

Chien avec dysplasie des 2 hanches avant opération

La chirurgie consiste à réaliser une ostéotomie de la tête du fémur et du col du fémur (coupe d’os). Ces 2 parties sont alors retirées. Les tissus sont ensuite refermés, et le fémur ne s’articule plus avec le bassin. Après la chirurgie, un tissu fibreux se forme au niveau de l’articulation de la hanche opérée et empêche le contact entre l’os du bassin (acétabulum) et le fémur, une pseudo-articulation se forme. La masse musculaire entourant l’articulation permet le maintien de la hanche. Ces muscles sont importants dans la rééducation (muscles fessiers, muscles iliopsoas). Toute fonte musculaire peut entrainer une mauvaise récupération fonctionnelle. Il faut donc noter que pour un résultat optimal, la rééducation auprès d’un service de rééducation, avec des séances de physiothérapie ou à la maison est tout aussi importante que la chirurgie en elle-même.

 

DANS QUEL CAS PRATIQUE-T-ON UNE RTCF ?

La dysplasie de la hanche ou coxo-fémorale :

Cette affection fréquence touche principalement les chiens de grande race. Cette maladie provient d’un développement anormal de la hanche pendant la croissance du chiot. La dysplasie de la hanche entraine une laxité de l’articulation coxofémorale. Ainsi, la tête fémorale et la cavité articulaire se déforment et s’aplatissent. Une arthrose se développe et entraine de la douleur et une boiterie. Généralement, des signes cliniques apparaissent vers l’âge de 4 mois mais le diagnostic de dysplasie est le plus souvent posé vers 8-12 mois. Parfois, le diagnostic est plus tardif.

Plusieurs signes cliniques peuvent survenir :

  • Intolérance à l’exercice
  • Saut de lapin
  • Difficulté à se relever après un repos
  • Boiterie d’un membre postérieur
  • Atrophie des muscles des postérieurs

Une chirurgie est conseillée seulement lors de gêne importante persistante et lorsque les mesures médicales et hygiéniques recommandées ont été appliquées.

La luxation de la hanche :

En général, une luxation de la hanche survient après un traumatisme violent, si la hanche atteinte ne présente pas de problème antérieur à l’accident, une réduction est possible et de bon pronostic. Parfois, lors de dysplasie, de fracture associée ou de luxation ancienne, la hanche est trop modifiée pour être réduite. Dans ce cas-là, une résection arthroplastie de la tête et du col fémoral est indiquée.

Les fractures graves de l’acétabulum, de la tête fémorale ou du col fémoral :

Lors d’une fracture trop importante de l’articulation de la hanche qui ne peut être réparée ou qui entrainerait un développement d’arthrose important, une résection-arthroplastie de la tête et du col fémoral peut être recommandée.

La maladie de Legg – Calve – Perthes (nécrose aseptique de la tête fémorale) :

Chez les petits chiens, cette maladie entraine une dégénérescence de l’articulation coxo-fémorale probablement en raison d’une altération de la vascularisation de la tête fémorale. Il en résulte un effondrement de la tête fémorale et une douleur importante. Cette maladie touchant principalement les chiens de petites races, une résection de la tête et du col fémoral est une parfaite indication.

QUELS SONT LES SOINS ET RECOMMANDATIONS POST-OPÉRATOIRES ?

Soins post-opératoires : pendant l’hospitalisation, la douleur est contrôlée grâce à des morphiniques et des analgésiques. A la maison, des médicaments seront prescrits pendant quelques jours.

Recommandations et rééducation : L’activité n’est pas limitée après la chirurgie sauf pendant les 10 premiers jours où celle-ci doit être contrôlée. En effet, l’activité limite la formation d’adhérences et permet de maintenir la mobilité de l’articulation de la hanche opérée. La rééducation doit être maintenue jusqu’à ce que l’animal utilise normalement sa patte. La rééducation consiste en des mouvements de flexion et d’extension de l’articulation de la hanche. La nage est un excellent exercice de physiothérapie. Il est conseillé de déterminer un programme de rééducation avec le vétérinaire qui a pratiqué l’opération pour des résultats optimaux.

En cas de besoin, des séances peuvent avoir lieu dans une centre de rééducation. La plupart des animaux commencent à réutiliser leur patte dans les 2 semaines suivant la chirurgie. La récupération est bonne en 2-3 mois. Un contrôle doit être effectué 6 semaines après l’opération.

Chez les animaux de petites tailles, le pronostic est très bon, pour les animaux de grandes tailles, une faiblesse peut survenir sur le membre opérée. Un exercice trop important pouvant trop solliciter la musculature de la hanche et entrainer une boiterie. Des anti-inflammatoires peuvent être prescrits en cas de besoin pour soulager l’animal.

Y A-T-IL DES COMPLICATIONS POST-OPÉRATOIRES ?

Les complications inhérentes à cette intervention sont rares. Il est rapporté certaines d’entre elles :

  • Une infection est possible malgré l’utilisation de techniques de stérilité stricte pendant l’intervention.
  • Une lésion du nerf sciatique est possible pendant l’opération.
  • Une ankylose articulaire peut apparaitre. Le plus souvent, elle est due à un manque de rééducation, si votre animal n’utilise pas correctement sa patte après 2-3 semaines, des anti-inflammatoires peuvent être prescrits en association avec des séances de physiothérapie.
  • Enfin, des complications mineures comme la déhiscence des sutures peuvent survenir après l’intervention.

INFO COVID-19

Mesures de précautions du CHV Languedocia à l’attention de nos clients à partir du 11 mai 2020

En raison du contexte sanitaire actuel lié à l’épidémie de coronavirus, et après le déconfinement du 11 mai 2020, certaines mesures et dispositions quant au fonctionnement de notre CHV restent d’actualité. Les mesures barrières sont toujours en vigueur afin de limiter la propagation du virus et de limiter une résurgence épidémique.
Notre CHV reste ouvert 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7. Notre mission en tant que CHV de continuité de soins est inchangée. Toutefois, nous demandons à nos clients de prendre RDV (par téléphone ou par internet sur notre site web www.veterinaire-languedocia.com) ou de prévenir de leur arrivée par téléphone en cas d’urgences.

Merci de consulter les mesures prises par le CHU.